Analyse du contexte économique

L’économie et l’immobilier, notamment celui des jeunes, est un sujet qui, en plus de m’être cher, constitue un enjeu majeur. A titre professionnel je suis confronté aux difficultés des étudiants français et internationaux qui peinent à trouver à se loger durant leurs études. Or le logement et sa localisation conditionnent le devenir d’un individu. L’usage de ce type de bien devrait, encore plus que pour tout autre, être accessible et simple. 
 
Si les arbitrages géopolitiques actuels semblent positifs pour l’Europe, le contexte d’évolution de la parité des changes favorise les investissements internationaux. La politique monétaire accommodante préserve un niveau de taux historiquement bas, la forme et l’ampleur de d’endettement des États rend difficile une modification significative de tendance. La reprise de l’économie pourrait amener une orientation vers le scénario central de la BCE d’une inflation proche de 2 %.
 
Dans ce contexte, l’investissement immobilier, dont l’indexation protège conte l’inflation, semble une bonne orientation surtout quand par ailleurs le développement des marchés financiers s’est accompagné d’un accroissement de la volatilité.
 
Néanmoins sur moyen ou long terme, les conséquences économiques, écologiques et sociales de l’absence de réponse actuelle aux évolutions du climat doivent inciter à la modestie sur toute prévision.
 
Lionel PANCRAZIO, Enseignant & chercheur à l’Enpc, Hec, l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 13 et Reims
Cet article est issu de la Cerinews N°31 sept./oct./déc. 2017