Mobilité, flexibilité, espaces services... La résidence étudiante : plus qu’un logement, un mode de vie

Mobilité, flexibilité, espaces services... 

Boosté par le baby-boom des années 2000, le nombre d’étudiants en France ne cesse d’augmenter chaque année.
 

 
Avec une hausse significative de 1,3 % par rapport à l’année précédente, ce sont, en 2017, 2 680 400 étudiants français et étrangers qui ont occupé les bancs de l’enseignement supérieur. Alors que le ministère de l’éducation nationale prévoit d’atteindre 2 900 000 étudiants en 2024 en renforçant notamment le rayonnement de ses formations à l’international, le marché du logement estudiantin profite de cette dynamique pour grandir, évoluer et adapter son offre à la demande grandissante et en perpétuelle évolution des étudiants.
 
Très largement influencées par l’évolution des cursus de l’enseignement supérieur, la révolution numérique et la globalisation, le profil des étudiants n’est effectivement aujourd’hui plus le même qu’il y a 10 ans. Mobiles, collectifs, ultra connectés, respectueux de l’environnement et soucieux de leur image, les étudiants sont à la recherche d’expériences communautaires pour enrichir leur vie sociale et présentent ainsi de nouveaux usages, de nouvelles préoccupations et de nouvelles attentes.
 
En effet, les étudiants se voient proposer des cursus de plus en plus professionnalisant et internationaux engendrant une nécessité de flexibilité et de mobilité quant à l’occupation de leur logement. Ainsi, entre formations continues, alternances, stages et programmes Erasmus, les résidences étudiantes répondent à ces nouveaux besoins via diverses solutions : contrat de location de quelques mois à plusieurs années avec des conditions d’accès au logement simplifiées, allègement du processus de réservation pour les étudiants étrangers sans garant en France, création d’offres commerciales attractives sur-mesure adaptées au statut de stagiaire…
Grâce aux résidences étudiantes, la question du logement ne représente donc plus pour eux un frein ou une contrainte dans l’atteinte de leurs objectifs. Par ailleurs, les produits, inspirés du coliving, ont évolué et laissent dorénavant davantage de place à des typologies imaginées et conçues pour la colocation. De plus en plus plébiscités par les étudiants, ces types de logement assurant un contexte d’entraide et de collaboration représentent un réel avantage financier pour cette cible dont le loyer reste le premier poste de dépense.
 

Concernant les parties communes, elles jouent désormais, elles aussi, un rôle primordial dans la dynamique de développement des résidences étudiantes. En effet, ces surfaces favorisant une atmosphère de partage et de co-création, sont en parfaite adéquation avec les attentes des étudiants : zone de coworking pour les travaux de groupe, espace fitness pour se maintenir en forme, zones de détente et cuisine commune pour partager des moments de convivialité et d’échange entre voisins...

De plus, une gamme complète et évolutive de services est proposée aux locataires dans le but de faciliter leur quotidien : gestionnaire bienveillant et à l’écoute de leurs différents besoins, accès internet illimité, laverie automatique, prêt de petit électroménager, changement de linge de maison, petitdéjeuner, parking, local à vélos…

La résidence étudiante propose donc un cadre rassurant et stimulant, parfaitement adapté à ces jeunes étudiants en quête d’autonomie… Mais tout juste sortis du nid !

C’est pourquoi, au-delà de leur proposer un appartement meublé et équipé, idéalement situé, proche de leurs pôles d’enseignement supérieur au sein de résidences modernes et sécurisées, les gestionnaires se doivent de leur apporter une expérience client personnalisée émotionnellement irréprochable.

Ainsi, de nouveaux services et outils font leur apparition dans les stratégies marketing, semblables à ceux utilisés dans le retail  : cadeaux de bienvenue personnalisés, animation régulière en résidence, organisation d’évènements originaux à leur image, campagnes SMS pour les anniversaires ou autres temps forts de l’année, groupes privés sur les réseaux sociaux et application mobile facilitant la communication interne (entre voisins et/ou avec le gestionnaire de résidence). 

L’enjeu majeur des résidences étudiantes est donc de repenser constamment leurs structures et leurs services pour créer des lieux de vie où intensité rime avec accomplissement de soi.

Jérôme COSTE Directeur Général 
 GLOBAL EXPLOITATION – SUIT’ÉTUDES